Lesezeit: 7 Minuten

Les haies sont un élément esthétique qui préserve votre jardin de regards extérieurs. Elles servent de protection florale contre les passants, mais également contre le vent et le bruit de la rue. Elles peuvent également servir de paravent naturel entre les différentes zones du jardin. De plus, de nombreuses espèces d’insectes et d’oiseaux utilisent la haie en tant qu’habitat ou pour se nourrir, tandis que d’autres animaux s’y cachent ou y passent l’hiver, comme c’est le cas pour les hérissons ou les lièvres.

Pour que cela perdure, une haie doit toutefois être bien entretenue. Outre l’arrosage et l’apport de substances nutritives (par exemple par du compost ou des engrais appropriés), c’est surtout la taille de la haie qui va déterminer son développement sain. Dans cette optique, les haies sont soit préservées de l’embroussaillement par une taille régulière leur donnant un aspect fini et soigné, soit cet élagage leur permet d’avoir une croissance dense et régulière.

Si vous souhaitez tailler votre haie, vous devez toutefois tenir compte de différents facteurs :

  • Quel est le bon moment pour tailler une haie ?
  • À quelle fréquence la haie doit-elle être taillée ?
  • Quels sont les outils et les techniques de taille appropriés ?

Dans ce guide, nous avons réuni pour vous les informations et les conseils les plus décisifs pour obtenir une haie dense et régulière.

Comment tailler les haies et pourquoi est-il important de le faire ?

Une haie est composée d’arbustes ou d’arbrisseaux individuels plantés suffisamment près les uns des autres pour qu’ils puissent progressivement former une haie dense. Sans une taille régulière de la haie, chaque arbuste ou arbre pousserait en hauteur de manière indépendante et formerait un tronc plus ou moins dénudé (selon l’espèce végétale) avec une couronne de feuilles fournie. Si vous voulez une haie verte feuillue, qui puisse servir à la fois de décor dans le jardin pour protéger des regards indiscrets et d’habitat pour les animaux, il s’agit bien sûr d’avoir les bons gestes pour l’entretenir. La taille des haies est l’un de ces reflexes à adopter pour avoir un résultat optimal sur la durée. On distingue deux types de taille :

  • La taille de formation ou d’entretien : pour obtenir une haie uniformément fermée, vous devez régulièrement tailler les petits arbres ou arbustes dans une forme donnée. Pour ce faire, les nouvelles pousses à forte croissance sont raccourcies de manière à obtenir une surface régulière de la haie.
  • Élagage : pour éviter que les plantes de haies plus anciennes ne poussent exclusivement en hauteur et que la haie n’apparaisse trouée ou informe dans sa partie inférieure, les branches sont fortement taillées ou la haie entière est « rabattue sur pied ». Cela signifie que seuls 10 à 15 cm environ du rhizome sont conservés, lequel peut alors former de nouvelles pousses qui se développent à nouveau en haie.

Pour toutes les plantes de haies (à l’exception des conifères !), un élagage important s’impose après environ 10 à 20 ans de croissance, au cours de laquelle la haie entière est replantée sur pied. Vous pouvez ainsi remodeler depuis le début un ensemble de haies qui va reprendre une croissance régulière après leur coupe. Si possible, ne raccourcissez pas toute la haie avec la taille radicale, mais toujours un autre tronçon au fil des années. Ainsi, la fonction visuelle et protectrice de la haie est maintenue et le jardin protège ses occupants de leur espace privé.

Les espèces de plantes pour haies et leur influence sur la taille des haies

Le moment, la fréquence et la forme de la taille des haies sont décisifs pour la constitution d’une belle haie uniformément dense. Mais les questions de quand, comment et à quelle fréquence il est préférable de tailler la haie dépendent à leur tour du type de plantes – selon qu’il s’agit d’arbustes ou de conifères composés de fleurs ou de feuillage persistant, que les haies poussent rapidement en hauteur ou lentement et en largeur, les différentes exigences en matière de taille des haies commencent dès la première année après la plantation :

Type de haie Caractéristiques de croissanceExempleCoupe
Arbres à feuillesFeuillus à croissance élevée• Troène
• Aubépine
• Sorbier des neiges
• Érable champêtre
• Raccourcir fortement les premières années pour que les plantes poussent vigoureusement à la base
• Tailler régulièrement les jeunes pousses pour que les plantes se ramifient bien
• Les pousses directrices ne doivent pas atteindre trop rapidement leur hauteur définitive
Arbres à feuilles caduquesFeuillus• Charme
• Noisetier
• Hêtre
• Raccourcir les grandes pousses latérales d’environ un tiers et supprimer les petites ramifications afin de stimuler la croissance en hauteur
• Plus tard, ne tailler que pendant la période de croissance
Conifères (haies) /• Thuya
• Faux cyprès
• If
• La première année, ne pas tailler la haie pour que les jeunes plantes s’enracinent bien
• Ensuite, raccourcir les pousses latérales selon les besoins
Ne jamais raccourcir la pousse principale, car elle ne peut pas repousser chez les conifères

En règle générale, vous devez tailler soigneusement toutes les jeunes haies au cours des premières années et ainsi les laisser se développer lentement afin d’atteindre la hauteur et la largeur souhaitées. Les points à surveiller dépendent des caractéristiques de chaque espèce.

Quand faut-il tailler une haie ?

Si vous souhaitez élaguer de manière plus radicale vos haies ou les élaguer au pied, vous devez en principe le faire avant le 1er mars. Cela s’explique d’une part par le fait que les plantes supportent bien l’élagage des haies à cette période et qu’elles repoussent rapidement au printemps, de sorte que vous pourrez à nouveau admirer une haie verte dès l’été. La deuxième raison légale, déterminant une période où le taillage est interdit expressément entre le 1er mars et le 30 septembre selon la loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN), dans le but de protéger la faune.

La loi s’applique aussi bien aux jardins publics qu’aux jardins privés. Il est en principe possible de tailler des haies même pendant la période d’interdiction, mais la période de protection n’autorise que des tailles de forme et d’entretien légèrement correctives, afin de protéger les oiseaux nicheurs et les autres habitants des haies. Pour ces tailles de formation, tenez compte des caractéristiques de croissance et de floraison de vos plantes :

  • De nombreux feuillus ont leur phase de croissance principale en mai et juin. Les jeunes pousses sont ensuite mises en forme entre fin juin et mi-juillet.
  • Les haies fleuries décoratives comme le forsythia, le lilas, l’argousier ou le jasmin sont taillées après la période de floraison.
  • Les haies à feuillage persistant doivent être raccourcies à la fin de l’été afin d’éviter la formation de résine ou une deuxième phase de croissance.

Pour les haies à croissance très forte et rapide comme les charmes ou les troènes, deux tailles de formation peuvent être nécessaires dans l’année. Dans ce cas, il est recommandé de procéder à la première taille au printemps et à la seconde après l’été.

Quel que soit le moment, assurez-vous toujours qu’il n’y a pas de nids d’oiseaux ou la présence d’animaux non volants dans la haie avant de la tailler.

Tailler les haies : Instructions

  1.  Attendez que le temps soit propice

    Le moment de tailler les haies n’est pas seulement déterminé par les prescriptions légales et le comportement de croissance des plantes : le temps joue également un rôle. Vous ne devriez pas tailler vos haies pendant les chaudes journées d’été, ni par temps de gel ou de pluie. Les fortes chaleurs et un fort ensoleillement ainsi qu’un excès d’humidité et des températures inférieures à -5 degrés Celsius peuvent nuire aux pousses fraîchement taillées.

  2. Déterminer la hauteur

    Tendez une ligne droite à l’aide d’une ficelle à la hauteur souhaitée, que vous pourrez suivre plus tard avec votre taille-haie afin d’obtenir une finition nette de la haie. Renseignez-vous sur la hauteur maximale de croissance des haies dans votre commune. Souvent, elle ne doit pas dépasser 1,80 m ou 2 m.

  3. Forme verticale de la haie

    Une haie ne devrait jamais être plus large en haut qu’en bas ou pousser en ligne droite vers le haut. Cela aurait pour conséquence que les branches inférieures ne reçoivent pas assez de lumière et dépérissent. Taillez donc toujours votre haie en forme de trapèze, de manière à ce que sa section transversale se rétrécisse vers le haut.

  4. Taille d’entretien de la haie

    Si vous taillez la haie une à deux fois par an pour l’entretenir, vous devez uniquement raccourcir les nouvelles pousses et les tailler de moitié ou des deux tiers. Certaines espèces de haies (par exemple les conifères) ne produisent même pas de nouvelles pousses si elles sont taillées jusqu’au vieux bois.

Outils pour la taille des haies

Pour tailler les haies, vous disposez de différents outils de jardinage. La taille des branches et la hauteur de la haie déterminent l’outil le mieux adapté.

  • Un sécateur de jardin : Pour raccourcir les jeunes pousses ou tailler les arbustes, un sécateur normal suffit. Il convient également pour les haies feuillues à grandes feuilles, pour lesquelles un grand taille-haies couperait trop de feuilles et les ferait brunir.
  • Cisaille à haies manuelle : Avec un taille-haie, vous disposez d’un outil performant qui coupe même les grandes haies très envahissantes. Un taille-haie manuel est bien adapté aux haies de petite et moyenne taille. Il est maniable et atteint facilement les endroits difficiles d’accès.
  • Taille-haies motorisé : Si vous utilisez un taille-haie motorisé (thermique, électrique ou sur batterie), il vous faudra beaucoup moins de temps pour tailler votre haie. Avec un taille-haies électrique, vous êtes bien équipé pour le jardinage, car les taille-haies à batterie et à courant électrique sont encore relativement maniables et travaillent assez silencieusement, notamment dans des espaces autours de la maison. En revanche, l’utilisation de taille-haies fonctionnant au carburant (essence ou diesel) est liée à un niveau de bruit élevé. L’avantage est toutefois qu’ils sont bien plus performants et conviennent donc également pour les très grandes surfaces de haies dans les parcs publics ou les sites d’entreprises.
  • Taille-haies télescopiques : Ces taille-haies motorisés sont équipés d’une perche télescopique, ce qui vous permet de bien mettre en forme les haies très hautes, même dans les parties supérieures.

Après la coupe, il est important de nettoyer la surface extérieure en utilisant des balayeuses.

FAQ Taille des haies

Quand faut-il tailler votre haie ?

Le moment idéal pour tailler une haie dépend des caractéristiques de croissance et de floraison de vos plantes :

• De nombreux feuillus ont leur phase de croissance principale en mai et juin. Les jeunes pousses sont alors mises en forme entre fin juin et mi-juillet.
• Les haies fleuries décoratives comme le forsythia, le lilas, l’argousier ou le jasmin sont taillées après la floraison.
• Les haies à feuillage persistant doivent être raccourcies à la fin de l’été afin d’éviter la formation de résine ou une deuxième phase de croissance.

À quelle saison est-il légalement autorisé de tailler les haies ?

La taille des haies est interdite durant la période de nidation des animaux. Importante pour la biodiversité, la loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN) prévoit donc la protection de la faune. Cette période est donc prescrite entre le 1er mars et le 30 septembre.

À quelle fréquence pouvez-vous tailler vos haies ?

Une taille jusqu’au pied n’est nécessaire que si la haie est fortement endommagée, c’est-à-dire si elle pousse de manière informe et présente de grands trous ou des zones dénudées. Pour l’entretien des haies, une taille de formation par an est généralement suffisante. Pour les haies à croissance rapide, vous pouvez effectuer une deuxième taille de formation en automne.

Source de l’image :
© gettyimages.de
 – PhanuwatNandee, Juefraphoto, SrdjanPav