Lesezeit: 4 Minuten

La préservation des ressources naturelles est un vrai sujet d’actualité qui concerne tous les domaines de l’économie, dont l’économie circulaire joue désormais aussi un rôle important dans le secteur de la construction. Bonne nouvelle : comme de nombreux matériaux, le béton peut lui aussi être traité et recyclé tout en préservant ses propriétés premières (durabilité, stabilité). Cependant, bien que l’utilisation de béton recyclé permette de préserver les ressources et que ce matériau de construction puisse être utilisé de la même manière que les bétons prêts à l’emploi traditionnels, le béton recyclé n’est pas encore utilisé à grande échelle dans les projets de construction. Apprenez-en plus sur la fabrication, les propriétés et le potentiel du béton recyclable !

Propriétés du béton recyclé

Le béton recyclé répond aux mêmes exigences que le béton traditionnel. La résistance, la viscosité et la qualité correspondent à celles des bétons à granulats naturels, si bien que le béton de recyclage est tout aussi facile à travailler. Le béton recyclé est disponible jusqu’à la classe de résistance C30/37, les classes de résistance inférieures sont homologuées pour les périodes de gel.

Aperçu des principaux avantages concernant le béton recyclé :

  1. L’utilisation de béton recyclé permet de réduire la consommation de ressources naturelles de près de 30 %.
  2. Pour les projets de construction, les maîtres d’ouvrage privés et publics peuvent lancer des appels d’offres pour du béton recyclé.
  3. En Suisse, les fabricants de béton peuvent utiliser des matériaux recyclés qui répondent aux normes SN EN 206-1 et SIA 262.
  4. La composition matérielle des granulats pour béton et des mélanges de granulats pour la fabrication de béton recyclé est conforme aux normes EN 12620 et SN 670102b. Vous trouverez plus d’informations dans le cahier technique SIA 2030 sur le béton recyclé.
  5. Le fabricant doit être en mesure de produire les granulats selon les normes susmentionnées et de le prouver par un certificat correspondant.

L’utilisation de béton recyclé a du sens et apporte une contribution importante à la protection de l’environnement, à condition que les distances de transport des granulats recyclés entre le lieu de traitement et la centrale à béton ne soient pas trop longues.

Où le béton recyclé est-il utilisé ?

En ce qui concerne l’utilisation de béton recyclé, la Suisse occupe une position de leader en Europe. Il y a 15 à 20 ans déjà, le recyclage du béton a été encouragé par différents maîtres d’ouvrage. Aujourd’hui, le béton recyclé est utilisé en Suisse pour des projets de construction de tous types, de la construction de routes aux bâtiments publics. Plus de 4500 constructions ont été réalisées en béton recyclé en Suisse jusqu’en 2018. La ville de Zurich fait figure de pionnière dans ce domaine : De nombreux bâtiments publics ont déjà été construits avec du béton recyclé afin d’établir un standard respectueux de l’environnement. Le complexe scolaire Hirzenbach, achevé en 2008, en est un exemple parfait.

Des projets accompagnés par des scientifiques sont par exemple menés à l’EPF de Zurich. Des étudiantes et des étudiants ont créé l’outil d’information « BAT » dans le but d’améliorer la réputation du béton recyclé auprès du public. Les conditions-cadres pour une utilisation aussi généralisée que possible du béton recyclé sont fixées dans le cahier technique SIA MB2030 ainsi que dans la loi sur la protection de l’environnement (LPE).

Pourquoi le béton recyclé est-il encore trop peu utilisé, même en Suisse ?

Bien que la réutilisation des matériaux de manière économique et écologique permette d’utiliser moins de ressources naturelles, il existe un potentiel d’optimisation en ce qui concerne l’utilisation déjà relativement répandue du béton recyclé en Suisse:

  • Parmi les deux différents matériaux de base utilisés pour le béton recyclé – le béton de démolition et les granulats non triés de démolition – le béton de démolition est très souvent réutilisé, tandis que l’utilisation des matériaux de démolition non triés pourrait être améliorée. Pour cela, des optimisations technologiques seraient nécessaires au niveau du traitement.
  • Les connaissances existantes sur l’utilisation du béton recyclé devraient être davantage exploitées afin d’exclure d’éventuelles réticences de la part des maîtres d’ouvrage.
  • La Confédération et les cantons devraient encourager les appels d’offres pour le béton recyclé pour éviter les différences régionales en ce qui concerne son utilisation.

Comment fonctionne le recyclage du béton ?

Au lieu de gravier naturel, des gravats préparés sont ajoutés comme agrégats lors de la fabrication du béton recyclé permettant de réduire de près de 30 % l’utilisation de gravier provenant de carrières et de gravières.

En Suisse, environ 11 millions de tonnes de déchets de construction sont produits chaque année. Si ces déchets étaient recyclés, même en partie, cela réduirait notamment les coûts liés à leur élimination. L’utilisation de béton recyclé peut en outre largement contribuer à la protection de l’environnement en réduisant la production de béton frais qui demande une extraction importante de calcaire.

La condition préalable au recyclage du béton est que les matériaux soient triés par type, il est donc important de les traiter strictement séparément les uns des autres. Outre la maçonnerie classique, les tuiles peuvent également être recyclées. Si les déchets de construction contiennent des barres métalliques, des morceaux de bois ou de plastique, ils sont éliminés au cours du processus de production. Un tamis spécial dans le godet d’une chargeuse sur pneus sépare les briques ou les pierres des restes de crépi, des morceaux de bois ou de film plastique, de sorte que les gravats peuvent ensuite être broyés. Dans un premier temps, un hydro-burineur broie grossièrement le matériau avant de le broyer finement dans le “concasseur” jusqu’à une granulométrie de 60 millimètres. Une installation de criblage divise les particules broyées en granulats de différents diamètres. Mélangé avec de l’eau, du ciment et éventuellement d’autres additifs, le granulat se transforme en un matériau facile à mettre en œuvre et respectueux de l’environnement : béton recyclé. Pour en savoir plus sur l’utilisation de matériaux de construction innovants, consultez notre article « Une maison faite avec une imprimante 3D ».

FAQ Béton recyclé

Comment l’utilisation du béton recyclé peut-elle encore être optimisée en Suisse ?

• Optimisation de la technique de traitement des matériaux de démolition non triés.
• Renforcer la diffusion des connaissances existantes sur l’utilisation du béton recyclé afin d’éliminer les réticences.
• Encourager les appels d’offres pour le béton recyclé par la Confédération et les cantons afin d’éviter les différences régionales en ce qui concerne son utilisation

Quels sont les avantages du béton recyclé ?

• Émission de CO2 inférieure à celle générée par la production de béton frais
• Prévention de déchets minéraux générés par la production de béton primaire
• Préservation des ressources, car diminution des matières premières extraites
• Préservation du paysage, de la faune et de la flore
• Propriétés et utilisations similaires à celles du béton traditionnel

Quel est le pourcentage de granulats recyclés autorisé dans le béton recyclé ?

En Suisse, les fabricants de béton peuvent utiliser des matériaux recyclés conformes aux normes SN EN 206-1 et SIA 262 et contenant des granulats de béton ou des mélanges de granulats conformes aux normes EN 12620 et SN 670102b. Les réglementations correspondantes se trouvent dans le cahier technique SIA MB2030.

Source de l’image:
© gettyimages.de – simonkr