Lesezeit: 5 Minuten

Selon l’entreprise et le secteur, il est plus ou moins souvent nécessaire d’intervenir en hauteur. À cet égard, les échelles et les escabeaux sont des outils de travail privilégiés. Une prudence particulière est de mise car leur utilisation est liée à des risques spécifiques : le risque d’accident du travail augmente avec la hauteur d’intervention, et les conséquences peuvent être graves. La sécurité sur une échelle doit pouvoir être parfaitement assurée. Dans ce guide, vous apprendrez ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous travaillez sur des échelles, jusqu’à quelle hauteur cela est autorisé et quelles sont les dispositions légales en vigueur en matière de protection du travail.

Conseils pour une parfaite sécurité sur les échelles

En tant qu’employeur, vous êtes par principe tenu de veiller à la sécurité au travail de vos employés. Cela vaut tout particulièrement pour les travaux sur échelle. Les travailleurs qui interviennent sur des échelles ont également un devoir de coopération en matière de sécurité et de protection de la santé. Avant de commencer l’activité proprement dite, vous devez tenir compte des points suivants :

1. N’utilisez des échelles et des marchepieds qu’en cas de nécessité absolue.

Avant d’utiliser une échelle, vérifiez si vous en avez vraiment besoin.Si vous êtes en mesure d’utiliser un outil de travail plus sûr, tel qu’un échafaudage, cette option peut s’avérer préférable. L’utilisation d’une protection de travail comme un EPI contre les chutes peut également être utile dans certaines circonstances. Vous ne pouvez utiliser des échelles comme poste de travail en hauteur que si c’est la solution la plus sûre ou si l’utilisation d’équipements de travail plus sûrs tels que des plates-formes de travail ou des échafaudages n’est pas judicieuse en raison de leur courte durée d’utilisation ou n’est pas possible en raison de la configuration des lieux. Soyez particulièrement prudent lorsque vous utilisez des échelles et des escabeaux pour travailler seul.

2. Choisissez une échelle adaptée ou un escabeau en toute sécurité. Les critères déterminants pour le choix de l’outil de travail approprié sont les suivants :

  • La nature du sol : Le sol doit être plan et si possible non glissant.
  • Les travaux à effectuer : Veillez à travailler de la manière la plus ergonomique possible. Les échelles à plate-forme sont particulièrement bien adaptées à de nombreux travaux car elles garantissent un niveau de sécurité élevé.
  • La hauteur de travail : En principe, la hauteur maximale pour travailler sur une échelle ne doit pas dépasser cinq mètres. Lorsque vous choisissez une échelle adaptée, n’oubliez pas que, selon le type d’échelle, vous ne devez pas monter sur les deux à quatre marches ou échelons supérieurs.
  • La charge maximale : Il est interdit de charger les échelles et les marchepieds avec un poids supérieur à la charge maximale autorisée.

3. Formez vos employés.

Vous êtes tenu de former vos collaborateurs à l’utilisation sûre des échelles et marchepieds, et de les informer sur les risques et dangers possibles (ceux dus à l’utilisation en soi et ceux dus à des influences extérieures).

4. Minimisez les dangers collatéraux.

Des sources de danger supplémentaires peuvent, par exemple, résulter de facteurs extérieurs, soyez particulièrement vigilant dans les situations suivantes :

  • Installations électriques
  • Sources d’explosion
  • Tuyauterie
  • Circulation sur le site
  • Puits, canalisation
  • Grues
  • Bords de chute

Avant de travailler sur une échelle : effectuer un contrôle de sécurité !

Après avoir reçu une formation sur les particularités de conception des équipements, vos collaborateurs doivent être en mesure de contrôler eux-mêmes la sécurité de l’équipement de travail avant chaque intervention. Des mesures de protection sont obligatoires pour un travail à une hauteur de chute de plus de 2  m² afin de garantir la sécurité sur une échelle ou la sécurité sur un escabeau. Les points suivants sont essentiels pour la sécurité lors du travail sur échelle :

  1. Échelons et montants

    Vérifiez que les montants, les échelons, les marches et les plates-formes ne soient pas déformés, endommagés ou trop usés. Si nécessaire, traitez-les avec un produit de protection adapté au matériau concerné.

  2. Ferrures

    Contrôlez les dispositifs d’écartement et les ferrures. Sont-elles complètes, fonctionnelles et bien fixées ? Veillez à détecter d‘éventuelles détériorations.

  3. Stabilité

    Pour garantir la stabilité, vous devez vérifier que les roulettes et les pieds sont au complet et bien fixés, ainsi que l’usure et leur bon fonctionnement.

  4. Accessoires

    Également contrôler les accessoires : les rallonges de montant ou les appuis muraux doivent être bien fixés. Vérifiez le bon fonctionnement et les signes d’usure.

  5. Panneaux et consignes

    Les étiquetages fournissant des indications sur la sécurité et l’utilisation de l’échelle doivent être bien lisibles et solidement fixés. Les équipements de travail doivent être marqués d’un sceau de contrôle (p. ex. marquages NF et CE).

Quelles sont les lois et la réglementation en vigueur ?

Le cadre juridique pour le travail sur les échelles est constitué l’ordonnance sur la prévention des accidents (OPA) et l’ordonnance sur les travaux de construction (OTConst).

Il existe également une directive de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST) concernant l’utilisation, l’emploi et la maintenance des équipements de travail. Cette directive constitue la base d’une utilisation sûre des échelles et marchepieds dans les conditions spécifiques de votre entreprise.

La norme SN EN 131 (parties 1 à 7) contient en outre toutes les exigences auxquelles les échelles doivent répondre selon l’état actuel de la technique.

Aperçu des principales règles pour l’utilisation des échelles au travail

Utilisation des équipements de travail (art. 32 a de l’OPA) :

  • Les équipements de travail doivent être utilisés conformément aux instructions du fabricant. Ceci vaut donc également pour tous les types d’échelles, comme les échelles à barreaux, les échelles à marches et les échelles simples ou les plates-formes de travail.
  • Les échelles doivent être installées de manière à garantir la sécurité des travailleurs.

Utilisation des échelles (article 3, section 14 de l’OTConst) :

  • Seules les échelles dont la capacité de charge et la stabilité sont adaptées aux travaux prévus peuvent être utilisées.
  • Les échelles endommagées ne doivent pas être utilisées.
  • Les échelles doivent reposer sur un support solide et être sécurisées de manière à ne pas pouvoir glisser, se renverser ou basculer.
  • Les échelles ne peuvent être installées que dans des endroits où il n’y a pas de risque de chute d’objets ou de matériaux.
  • Les trois échelons supérieurs des échelles ne doivent être gravis que si une plate-forme et un dispositif permettant de se tenir se trouvent au point d’appui le plus élevé.

FAQ Travaux sur échelle

Quelles sont les règles applicables à l’utilisation des échelles et des marchepieds ?

Les lois, directives et réglementations suivantes constituent le cadre juridique des travaux sur échelle et marchepied :

• L’ordonnance sur la prévention des accidents (OPA)
• L’ordonnance sur les travaux de construction (OTConst)
• La directive de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST) concernant l’utilisation, l’emploi et la maintenance des équipements de travail
• La norme SN EN 131

Que faut-il vérifier lors d’un contrôle de sécurité des échelles ?

• Les montants, les échelons, les marches, les plates-formes doivent être vérifiés pour déceler les déformations, les dommages et l’usure et, si nécessaire, être traités avec un produit de protection adapté au matériau concerné.
• Vérifier que les dispositifs d’anti-écartement et les ferrures sont intacts, qu’ils fonctionnent correctement, qu’ils sont bien fixés.
• S’assurer que les roulettes et les pieds sont intacts, bien fixés, pas trop usés et fonctionnels.
• Contrôler les accessoires tels que les extensions de montants ou les supports muraux pour vérifier qu’ils sont bien fixés, qu’ils fonctionnent correctement et qu’ils ne présentent pas de signes d’usure ou de faiblesse.
• Vérifier, le cas échéant, si les marquages de sécurité requis, donnant des indications sur la sécurité et l’utilisation de l’équipement, sont bien lisibles et solidement fixés.

Quelle est la hauteur maximale conseillée pour les travaux sur échelles ?

Il est conseillé de ne pas excéder une hauteur de 5 mètres. Si la hauteur d’intervention est plus élevée, privilégiez un autre équipement de travail, par exemple un échafaudage.

Combien de temps est-on autorisé à travailler sur des échelles ?

Il est vivement conseillé de ne pas dépasser deux heures de travail pour une bonne sécurité sur échelle.

Les échelles à barreaux sont-elles autorisées ?

L’utilisation d’échelles à échelons est autorisée si celles-ci sont équipées d’une plate-forme, par exemple, sous forme de plate-forme suspendue.

Attention : les réglementations mentionnées ici ne sont qu’une sélection des principales dispositions légales. Pour obtenir des informations détaillées, veuillez consulter les réglementations, les directives et les textes de loi mentionnés et, le cas échéant, d’autres textes pertinents. Pour la mise en œuvre concrète au sein de l’entreprise, il est possible et recommandé, en cas de doute, de faire appel à des experts.

Source de l’image:
© gettyimages.de – sturti