Lesezeit: 5 Minuten

Les filtres HEPA sont utilisés, entre autres, dans les systèmes de purification de l’air ou dans les aspirateurs industriels et assainissent efficacement l’air ambiant de l’entreprise ou des installations produisant de la poussière et autres émissions nocives pour la santé à long terme. Leur nom est dérivé de l’anglais « High Efficiency Particular Air ». L’utilisation de filtres HEPA est une norme minimale légale dans certaines industries, par exemple dans la production dans des conditions stériles. Grâce aux filtres HEPA, même les particules les plus fines et invisibles à l’œil nu sont retenues et filtrées efficacement. Nous expliquons ci-après comment fonctionnent les filtres HEPA et quelles classifications de filtres existent afin de les utiliser le plus efficacement possible.

Fonction et conception des filtres HEPA

Les filtres HEPA se composent essentiellement d’un tissu à mailles très fines et à plusieurs couches. Des fibres de cellulose, de verre ou de matières synthétiques de différentes épaisseurs y sont disposées de manière irrégulière. Ces matériaux filtrants sont disposés en couches et sont séparées par des séparateurs ondulés. L’ensemble du filtre est enfermé dans un cadre fixe.

Schéma de la structure d'un filtre HEPA avec description des différents composants.
Fonctionnement filtre HEPA

L’efficacité particulière des filtres HEPA repose sur une combinaison de divers facteurs physiques et mécaniques :

  1. En raison de la structure multicouche, les grosses particules peuvent être éliminées grâce aux différents matériaux utilisés.Le filtre est conçu de manière que l’effet de tamisage moléculaire ne passe pas à travers la structure du tissu du filtre. Ainsi, les différentes poussières sont également séparées.
  2. Pour les particules jusqu’à 0,7 µm, l’effet d’inertie est exploité : théoriquement, elles seraient assez grandes pour passer à travers un matériau à mailles fines. Cependant, ils sont trop lents pour être guidés par le flux d’air au-delà des fibres. Par conséquent, les particules s’y attachent.
  3. L’effet de barrière fait que des microns d’une taille allant jusqu’à 0,2 µm sont attirés par les fibres du tissu en raison de leur attraction gravitationnelle. Pour cette raison, ils sont également bloqués par le filtre.
  4. Les microparticules dont la taille est inférieure à 0,1 µm suivent l’effet de diffusion : elles se déplacent selon des modèles aléatoires, indépendamment du flux d’air. C’est pourquoi elles entrent facilement en collision avec le tissu et s’y fixent. Les acariens, qui provoquent des allergies, en sont un exemple.

Ce système complexe permet aux filtres HEPA d’absorber jusqu’à 99,995 % de toutes les poussières et particules en suspension dans l’air ambiant. Même les substances respirables telles que l’amiante et les spores de moisissure peuvent être filtrées de cette manière.

Les filtres HEPA dans les aspirateurs industriels – trouver le bon type de filtre

Dans le cas des aspirateurs industriels sans filtre HEPA, les plus petites particules telles que le pollen et autres poussières peuvent à nouveau pénétrer dans l’environnement via l’air d’évacuation et être directement inhalées. En utilisant un filtre HEPA, les particules sont retenues à l’intérieur et l’air propre est évacué. Les aspirateurs industriels équipés de filtres HEPA des classes H13 et H14 sont donc adaptés aux zones d’exploitation où, par exemple, les poussières toxiques doivent être éliminées. Un aspirateur industriel nettoie donc l’air ambiant dans une faible mesure.

Lors du choix d’un appareil, nous vous recommandons de respecter les spécifications techniques du fabricant afin de déterminer la classification appropriée du filtre pour vos besoins : Car dans la norme européenne EN 1822-1:2019, les filtres HEPA sont classés en fonction de leur efficacité de séparation. C’est la capacité de filtrer les particules les plus fines. Le tableau suivant vous aidera à vous orienter en fonction de vos besoins vers les classes de filtres HEPA conformes à la norme européenne. Vous pouvez ainsi trouver le filtre pour votre aspirateur industriel :

Type de filtrationClasse de filtration selon
DIN EN 1822-1:2019
Degré de séparation
(Valeur intégrale dans le MPPS*)
Transmission
(Valeur intégrale dans le MPPS*)
Degré de séparation
(Valeur locale dans le MPPS*)
Transmission
(Valeur locale dans le MPPS*)
EPA :
Filtre à particules haute performance
E10
E11
E12
≥ 85
≥ 95
≥ 99,5
≤ 15
≤ 5
≤ 0,5




HEPA :
Filtre HEPA
H13
H14
≥ 99,95
≥ 99,995
≤ 0,05
≤ 0,005
≥ 99,75
≥ 99,975
≤ 0,25
≤ 0,025
ULPA :
Filtre à particules de l’air à haute performance
U15
U16
U17
≥ 99,9995
≥ 99,99995
≥ 99,99995
≤ 0,0005
≤ 0,00005
≤ 0,000005
≥ 99,9975
≥ 99,99975
≥ 99,999975
≤ 0,0025
≤ 0,00025
≤ 0,000025

*MPPS = Most Penetrating Particle Size (efficacité de séparation minimum de la taille minimale des particules pénétrantes)

En plus de la ligne directrice européenne décrite pour les filtres HEPA, il existe la norme ISO 29463-1:2017 applicable au niveau mondial. Outre la directive EN 1822, elle comprend d’autres normes internationales qui tiennent compte d’autres méthodes et normes d’essai, par exemple des États-Unis ou du Japon. Comme la norme ISO 29463 complète les normes spécifiques à chaque pays, celles-ci restent valables.

Les filtres HEPA peuvent-ils être nettoyés ?

Lorsque les filtres HEPA sont utilisés depuis un certain temps, les particules filtrées s’accumulent sur les fibres du tissu des filtres HEPA. Cela réduit les performances du filtre au fil du temps. Avant d’envisager le nettoyage d’un filtre HEPA, il est essentiel de lire les informations du fabricant pouréviter les erreurs d’utilisation. En effet, les fabricants doivent indiquer explicitement si un filtre HEPA peut être nettoyé et réutilisé.

En général, on distingue les filtres HEPA lavables et non lavables. Les variantes lavables sont également adaptées aux aspirateurs à sec et à eau. Les filtres HEPA non lavables à usage unique, en revanche, peuvent être endommagés même par un nettoyage délicat. Leur performance de filtrage est donc considérablement réduite après leur lavage.

Cependant, même un filtre HEPA lavable qui a été correctement nettoyé n’atteindra pas un rendement de 100 % comme lorsqu’il est neuf. Même après un lavage complet, la saleté et les particules restent incrustées dans le tissu filtrant. En réalité, les filtres HEPA réutilisables doivent également être remplacés après une certaine période d’utilisation – en fonction de leur fréquence d’utilisation.

Nous recommandons de prendre en compte les quatre points suivants lors du nettoyage d’un filtre HEPA réutilisable et lavable :

  1. Nettoyer

    Au début du processus de nettoyage, emballer le filtre HEPA dans un sac en plastique hermétique afin de ne pas inhaler les particules qui y sont incrustées. Libérez ensuite le séparateur des grosses saletés et particules en le secouant ou en le tapotant. Si possible, effectuez tout le processus de nettoyage à l’extérieur !

  2. Préparer

    Dans un deuxième temps, laissez le filtre reposer dans le sac pendant un certain temps jusqu’à ce que les particules secouées se déposent. Ensuite, retirez le filtre avec précaution afin de ne pas remuer la poussière.

  3. Rincer

    Après ceci, le filtre peut être rincé sous l’eau courante. Avant d’utiliser des produits de nettoyage, veillez à respecter les instructions du fabricant ! De plus, les outils tels que les brosses doivent être utilisés avec précaution afin de ne pas endommager le filtre HEPA.

  4. Sécher

    La quatrième et dernière étape consiste à sécher soigneusement le filtre HEPA. Assurez-vous que le filtre est complètement sec avant de l’utiliser à nouveau. En effet, l’humidité résiduelle constitue une base propice au développement des moisissures.

Quelles sont les directives de sécurité au travail pour les filtres HEPA ?

L’Ordonnance sur la protection de l’air (OPair) définit les limites applicables aux différentes substances et particules. Il s’agit de contribuer à la sécurité au travail en ce qui concerne les particules en suspension et l’utilisation de filtres HEPA, entre autres.

Les directives réglementent toutes les mesures nécessaires de purification de l’air pour les entreprises, l’industrie et les usines. L’OPair contient également des informations importantes sur la manipulation et les valeurs limites de certaines substances, telles que celles contenues dans la laine de verre ou l’amiante.

Avertissement : veuillez noter que les règlements mentionnés ici ne sont qu’une sélection des principales exigences légales. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer à la législation et aux textes juridiques éventuellement énumérés ici et, le cas échéant, à d’autres recueils de règlements et de textes officiels. En cas de doute, des experts peuvent et doivent également être consultés pour une mise en application concrète et adéquate de ces règlements dans l’entreprise.

Source de l’image :
© gettyimages.de –
sturti